Quelle est le taux de chlore dans une piscine publique ?

Si vous êtes adepte des piscines, vous vous rendez peut-être régulièrement dans une piscine publique.
Afin de vous rassurer sur la qualité de l’eau, vous cherchez à connaître le taux de chlore dans une piscine publique, et c’est bien normal !

Quels sont les traitements utilisés dans les piscines publiques ?

Les piscines publiques ont quelques différences avec les piscines telles que vous avez peut-être chez vous : elles ont besoin d’être filtrées en continu à cause de la fréquentation bien plus élevée qu’une piscine privée.

Elle a également besoin d’être désinfectée, pou cela, il existe trois différentes méthodes : le chlore bien sûr, mais également l’ozone ou le traitement au brome.

Le traitement de l’eau au chlore

Dans les piscines publiques, le taux de chlore stabilisé doit être situé entre 2mg/litre et 4mg/litre d’eau. Le chlore non stabilisé, lui, doit avoir un taux compris entre 0,4 et 1,4mg par litre d’eau.

Concernant les chloramines, leur taux doit être inférieur ou égal à 0,6mg par litre, bien que d’autres pays européens aient choisi de baisser ce taux à 0,2mg par litre maximum. en effet, l’exposition aux chloramines est dangereux pour la santé. Résultat de la réaction entre les matières organiques et le chlore libre, les taux de chloramines sont donc surveillés de près. Leur présence irrite les yeux.

Le traitement des piscines au brome ou à l’ozone

Si les produits désinfectants changent, les normes également, et leur taux aussi.

Le taux de brome lors d’un traitement de l’eau par ce moyen doit être compris entre1 et 2mg/litre. De plus, le pH de l’eau doit se situer entre 7,5 et 8,2.

Les piscines traitées à l’ozone n’ont pas de taux imposé, le procédé étant naturel et la désinfection réalisée grâce à des ozonateurs.

La filtration de l’eau et le complément d’eau propre

Selon le code de la santé publique, l’apport d’eau propre doit impérativement être de 30 litres par jour et par baigneur. Ce chiffre est d’ailleurs porté à 50 litres par jour par baigneur selon les recommandations du ministère de la santé, de la jeunesse et des sports.

De plus, l’eau doit être recyclée de façon permanente et le cycle de filtration doit être d’une durée maximale de :

  • 30 minutes pour les pataugeoires
  • 1h30 pour les bassins de moins de 1,50m de profondeur
  • 4h pour les bassins de plus de1,50m de profondeur
  • 8h pour les fosses de plongée ou les bassins de plongeons.

Il est de même recommandé que l’eau des pédiluves soit renouvelée complètement chaque jour afin de maximiser l’hygiène de ceux-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *