Comment éviter les verrues plantaires à la piscine ?

Les verrues plantaires sont des excroissances causées par une infection de la peau. Il s’agit ainsi de petites boules de peau provoquées par le virus papillomavirus (HPV). Les verrues peuvent apparaître sous les pieds, sur les mains et dans d’autres zones du corps. Le virus HPV a plus de chances de survie dans les milieux chauds et humides. La piscine fait partie des endroits favorisant la propagation des verrues plantaires. Il est toutefois possible de prendre des mesures de précaution afin d’éviter ces verrues.

Éviter les verrues plantaires à la piscine : protéger ses pieds

Les pieds étant généralement les plus exposés aux verrues, vous devez en prendre soin en les protégeant.

Éviter de marcher pieds nus

C’est la première règle pour échapper aux verrues plantaires. Vous devez ainsi éviter de marcher pieds nus lorsque vous êtes à la piscine. En effet les douches, les vestiaires ainsi que les bords de la piscine sont pleins de microbes. Il n’est donc pas prudent d’y marcher pieds nus. Portez des tongs ou des chaussettes plastifiées, ou encore des chaussons de piscine lorsque vous êtes en dehors de la piscine afin de protéger vos pieds.

Désinfecter ses pieds

Prenez le soin de désinfecter vos pieds après chaque baignade à la piscine. Ceci permet de tuer les microbes et les virus. La désinfection est aussi valable pour vos mains. Utilisez pour cela une solution hydro-alcoolique. Par ailleurs, vous pouvez emporter un flacon de gel antiseptique avec vous en allant à la piscine.

Hydrater ses pieds

L’hydratation des pieds peut vous permettre d’échapper aux verrues plantaires. En effet, lorsque vos pieds ne sont pas hydratés, ils deviennent secs et finissent par se fendiller, facilitant ainsi l’accès aux virus HPV.

Autres gestes pour éviter les verrues plantaires à la piscine

Il y a également d’autres gestes importants qui vous permettront d’éviter les verrues plantaires à la piscine.

Sécher les pieds et les autres parties du corps

Après la baignade, veuillez vous sécher soigneusement. Il faut surtout prêter attention aux pieds et à l’espace qui se trouve entre les orteils. Le séchage permet de ne pas laisser place à l’humidité. Les autres parties du corps sont aussi concernées.

Ne pas échanger de serviettes et de chaussures

Ne prêtez ni vos vêtements, ni votre serviette de bain à la piscine, car les verrues plantaires sont contagieuses. Les couches de peau infectées par le virus HPV peuvent se déposer sur les serviettes, les habits et les autres objets. Ainsi, prêter vos affaires peut vous exposer aux risques de contraction de verrues plantaires.

Retenez aussi que la piscine est un endroit où le virus des verrues est très présent. Vous devez ainsi éviter d’échanger vos chaussures à la piscine, même avec un membre de votre famille. Cela permettra de tenir les verrues plantaires loin de vous.

Ne pas se baigner à la piscine avec une plaie au pied

Les dermatologues recommandent de ne pas se baigner à la piscine lorsqu’on a une plaie au pied. Le virus est plus susceptible de pénétrer lorsque la peau est lésée, car celle-ci constitue une ouverture. Les pansements ne procurent pas la protection nécessaire, d’où l’importance de reporter votre séance de baignade à la piscine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *